Sauvons la forêt…et les meubles !

Nous le savons tous, l’ameublement est une étape incontournable dans une maison ou un appartement, si vous ne souhaitez pas dormir par terre. Ce que nous savons moins, c’est l’origine de nos meubles, et plus particulièrement de l’origine des matériaux avec lesquels ils sont fabriqués.

En quoi cela nous concerne-t-il me direz vous ? En particulier quand ces dits meubles sont vendus à des prix défiant toute concurrence ? Pourquoi ne pas aller acheter nos meubles chez Ikea qui proposera toute une gamme de meubles à des prix abordables ?

Et bien pour une raison : la déforestation. Un distributeur d’ameublement comme Ikea vend 100 millions de meubles par an, ce qui représente près de 12 millions de mètres cubes de bois prélevés dans des forêts réputées « éco-responsables », alors qu’elles sont dévastées pour répondre à la demande. Aujourd’hui encore, près de 350 millions de personnes vivent grâce aux ressources forestières, et l’absence de contrôle et d’encadrement dans ce domaine nous éloignent progressivement de la question de la préservation des arbres et forêts, sacrifiés sur l’autel du confort de nos foyers et de nos besoins.

Mais pas de panique, tous les fabricants de meubles ne sont pas sans scrupules et certains d’entre eux œuvrent pour la préservation des ressources en proposant désormais des gammes d’ameublement certifiées, issues de forêts et d’agriculture écologique et renouvelable.

Un nouveau défi

En effet, la tendance actuelle tend vers un usage plus responsable des ressources et l’industrie de l’ameublement n’échappe pas à la règle, en s’adaptant à une économie et des échanges commerciaux plus responsables et plus respectueux de l’environnement. Un double label a été conjointement mis en place il y a environ deux ans, par Fairtrade International (FLO) et Stewardship council (FSC), deux organismes œuvrant pour le commerce équitable et la préservation de la bio-diversité, qui estampillent tous les meubles ou produits d’ameublement issus d’une production de bois écologique et éco-responsable.

De plus, la matière première issue du commerce équitable est importée des pays producteurs, ce qui permet à ces derniers de s’ouvrir à un marché plus important sans être menacé par les géants du secteur de l’ameublement, tout en donnant aux acheteurs, un gage de qualité et de traçabilité des meubles.

Alors si vous avez besoin d’une rénovation d’intérieur ou tout simplement d’ameublement pour votre appartement à Marseille, n’hésitez plus et craquez pour un meuble écologique, respectueux de la nature et issu d’un commerce équitable, en choisissant les meubles certifiés du label FLO/FSC et faites un geste pour la nature !

Rémi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *